Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les bons critères de choix pour un matériel adapté

Il existe beaucoup de matériel et de e-liquide sur le marché de la vape,
et à chaque vapoteur correspond un matériel bien précis.

Pour faire votre choix, voici quelques notions de base capitales.

Il est recommandé

  • de vous adresser dans des boutiques spécialisées dans la mesure du possible
  • de ne pas vous laisser séduire par du matériel en vitrine, tant que le vendeur n’aura pas pris la peine de vous demander des détails sur votre passé tabagique.
  • de ne pas hésiter à demander du matériel pour débutant, si vous vous sentez perdu,
  • de ne pas prendre de matériel trop sophistiqué qui risquerait de vous déstabiliser.

Si vous rentrez dans une boutique, un bon vendeur doit normalement :

  • vous poser des questions sur vos habitudes de fumeur :
    • combien de cigarettes fumez-vous par jour
    • le type de cigarettes que vous fumez (industrielles, roulées, blondes, brunes, cigares, pipe…)
    • depuis quand vous avez commencé à fumer
    • avez-vous déjà arrêté et si oui à l’aide de quoi ?
    • etc…
  • ne SURTOUT pas vous proposer de vaper en 0 mg/ml de nicotine (passez votre chemin si tel est le cas),
  • respecter le budget moyen qui tourne au maximum à 80 euros pour un primo.

Alors comment savoir quel est le bon matériel ?

Il y a des informations à ne pas négliger pour faire un choix.

La taille et l’autonomie

Pas toujours évident, les petits matériels risquent de manquer d’autonomie ou de puissance, et les gros n’apporteront rien de plus, bien au contraire (chaque box/tube ayant des réglages avancés, il est important de connaître le langage de la vape avant de les utiliser).

Il faut parvenir à trouver le bon équilibre en fonction de votre passé tabagique, de votre besoin en nicotine, du hit (gratouillis dans la gorge à l’inhalation), et bien sûr de vos goûts esthétiques).

L’autonomie d’une cigarette électronique est indiquée en mAh (milliampères/heure). Ce chiffre peut donner une idée générale, mais l’autonomie exacte dépendra de la valeur de la résistances qui se trouvera à l’intérieur de votre atomiseur, et de la puissance à laquelle vous vapotez (si c’est modifiable), ainsi que de votre rythme de vapotage. En fait vous ne pourrez en juger qu’après quelques jours d’utilisation.

Néanmoins, je vous conseillerai de choisir un matériel avec une autonomie supérieure ou égale à 1000 mAh (de 1000 mA/h pour les batteries les plus petites à + de 5000 mA/h pour les plus grandes).

N’oubliez pas non plus que plus la capacité de la batterie est grande, plus la batterie sera grosse.

Les résistances

Pour bien débuter, la résistance de l’atomiseur (qui contient le e-liquide) dont la valeur est exprimée en ohms, doit se situer au maximum à 1 ohm, pour vous permettre de vapoter en dessous de 20 watts à des taux élevés de nicotine (ne pas avoir peur de cette nicotine, c’est elle qui vous empêchera d’avoir l’envie de fumer qui revient sans cesse).

Si vous prenez des résistances en dessous de 1 oHm, vous risquez de ne pas trouver de plaisir à vapoter, ce sera beaucoup trop agressif en gorge.

Le type de vape

95% des vapoteurs ont réussi à arrêter de fumer avec un “tirage serré” c’est-à-dire similaire à une cigarette classique quand on avale la fumée. On appelle ça « vapoter en inhalation indirecte » (MTL en anglais).

Il se peut que ce type de vape ne soit pas le vôtre, mais c’est important de débuter ainsi. Rien n’empêche de faire évoluer votre vape par la suite.

Le taux de nicotine

Si vous êtes un gros fumeur, ne prenez pas d’ e-liquides en dessous de 12 mg/ml, cela risque d’être le fiasco.

Le 18 mg/ml est le taux de nicotine idéal pour aborder un sevrage efficace et durable, mais si celui-ci est trop fort, le 12 mg/ml peut être un bon compromis.

Certains ont même besoin de rajouter des patchs, gommes ou tout autre substitut de nicotine, ce qui n’est pas incompatible.

Le pourcentage des ingrédients de base, le PG (Propylène Glycol) et la VG (Glycérine Végétale)

Pour les matériels débutants, il est préférable de ne pas prendre de e-liquides avec un pourcentage de VG important pour éviter d’encrasser les résistances, et donc être obligé de les changer plus souvent.

Les matériels pour primo-vapoteurs ne sont pas adaptés à un taux de VG important. Un bon compromis se situe avec un e-liquide en 50 PG/50 VG (se méfier de l’ordre PG/VG ou VG/PG).

Le choix du e-liquide

Les catégories principales sont :

  • LES CLASSICS (plus axés goût tabac, mais qui n’ont aucun rapport avec la vraie cigarette),
  • LES FRUITÉS (rafraîchissants et de plus en plus souvent mentholés) et 
  • LES GOURMANDS (mélanges divers et variés de caramel, fruits à coques, gourmandises…). 
  • LES BONBONS
     
  • LES BOISSONS

Ce choix dépend de vos papilles. N’oubliez pas qu’avec l’arrêt du tabac, celles-ci renaissent et risquent de vous surprendre.

Pour conclure

Une fois sorti de chez le commerçant spécialisé, vous risquez d’avoir tout oublié, et c’est normal.

N’hésitez pas à vous inscrire sur des groupes Facebook ou de consulter les forums pour poser vos questions. Les vapoteur expérimentés se feront un plaisir de vous répondre.

Néanmoins, un petit mémo ici pourra vous aider.

 

Tag(s) : #Conseils Vape, #Vape
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :